Rechercher

Comme une odeur de sainteté

Méditation du vicaire général du diocèse de Sion, Pierre-Yves Maillard


"Au seuil de la Semaine Sainte, nous avons entendu le récit de l’onction à Béthanie (Jn 12, 1-11), où Marie verse sur les pieds de Jésus un parfum de grand prix en signe de sa Passion.


La traduction française parle d’un parfum « très pur et de très grande valeur ». Mais le texte grec évoque l’idée d’une « grande foi ». Au temps de Jésus, il faut en effet faire confiance au marchand pour payer, parfois très cher, un parfum dont on ignore encore la valeur. Et c’est seulement lorsqu’on répand le parfum, en cassant la fiole, en frottant le nard de ses mains, qu’on découvre son odeur.


Ainsi de ces fêtes de Pâques, au croisement d’un triple engagement : celui du Père, celui de Jésus, et le nôtre. Par notre foi active, par notre engagement concret à risquer notre confiance en Dieu, par notre volonté à faire ce que Jésus a fait, se communique la Vie du Ressuscité."


Alléluia! Il est vraiment ressuscité! Toute l'équipe de "Pâques chez moi" vous souhaite joyeuses fêtes de Pâques



16 vues

Pâques chez moi - créé en 2020